Ce matin, nous avons pris notre petit déjeuner dans un cadre enchanteur.

DSC03709

20170519_083324_resized

DSC03710

Avant de nous rendre directement à Auvers-sur-Oise, ce que nous avions prévu de faire initialement, nous avons suivi les consignes de notre hôte.
Direction La Roche-Guyon, ville forteresse, sur les bords de la Seine. Site magnifique et escalade sportive du donjon, qui permet de dominer toute la vallée de la Seine. La vue se mérite, car la grimpette est réellement sportive, voire probablement dangereuse par temps de pluie.

20170519_121405_resized

DSC03719

DSC03770.JPG

DSC03787

DSC03772

DSC03785

DSC03794

Le Maréchal Rommel, qui n’avait pas mauvais goût et était loin d’être un imbécile, avait installé à La Roche-Guyon son grand état-major et aménagé les lieux.

DSC03807

DSC03810

Après être descendus de la citadelle, nous avons visité les superbes jardins au bord de la Seine.

DSC03795

DSC03823

DSC03825

DSC03831

Petit pique-nique rapide.
Ensuite, toujours selon les recommandations de notre hôte, loin de suivre les berges de la Seine, nous avons pris la Route des Crêtes et traverser le Parc naturel régional du Vexin français.

DSC03836

DSC03841

DSC03845

Nous avons atteint Auvers-sur-Oise vers les seize heures, un petit peu tard probablement.
La visite, là, est différente de Giverny: nous nous sommes plutôt sentis en pèlerinage! En fait, les médecins avaient conseillé à Van Gogh, sortant d’un hôpital psychiatrique, de faire sa convalescence à Auvers-sur-Oise pour, au moins, deux bonnes raisons. D’abord il y avait dans cette ville un spécialiste capable d’assurer le suivi de sa maladie, le Docteur Gachet « Paul Ferdinand Gachet (né le 30 juillet 1828 à Lille – mort le 9 janvier 1909 à Auvers-sur-Oise) est un médecin, artiste, collectionneur d’œuvres d’art et professeur d’anatomie artistique. Il est surtout connu comme ayant été en contact avec Vincent van Gogh, qui lui rendit visite à plusieurs reprises dans sa maison d’Auvers-sur-Oise, et au chevet duquel il fut appelé lorsque ce dernier se tira une balle fatale dans la poitrine. Van Gogh le peint d’ailleurs dans le Portrait du Dr Gachet avec branche de digitale. Sous le pseudonyme de Van Ryssel, il exécuta plus de cent gravures et de nombreuses peintures » (Wikipedia), ensuite le repos nécessaire à Van Gogh y était assuré.
Toutes ces informations sont plus ou moins connues de tout le monde mais j’ignorais pour ma part que le séjour de Van Gogh avait finalement été très court:
« Après avoir rendu visite à Theo à Paris, Van Gogh s’installe à Auvers-sur-Oise, situé à une trentaine de kilomètres au nord-ouest de Paris. Cette commune rurale du Vexin français était déjà connue dans le milieu des peintres, initialement par les paysagistes de l’école de Barbizon, puis par les impressionnistes. Il y passe les 70 derniers jours de sa vie, du 20 mai au 29 juillet 1890. Le docteur Paul Gachet a promis de prendre soin de lui à la demande de Theo. Gachet, ami de Paul Cézanne et des peintres impressionnistes et lui-même peintre amateur, veille sur Van Gogh, qui loue une petite chambre dans l’auberge Ravoux » (Wikipedia).
A Auvers-sur-Oise, nous nous sommes d’abord rendus au cimetière, où l’on peut voir la tombe des deux frères: Vincent et Théo Van Gogh. En effet, la femme de Théo, consciente de l’attachement qui unissait les deux frères, a fait transférer la dépouille de son mari à Auvers-sur-Oise..

DSC03848

DSC03849

DSC03850

Ensuite, nous avons visité la chambre que Vincent louait à l’auberge Ravoux.

DSC03854

DSC03858

DSC03859

Enfin, faute de temps, nous avons déambulé dans les rues de la ville avant de regagner directement notre gîte.

DSC03852

DSC03853

DSC03855

DSC03863

DSC03868

Nous sommes retournés à l’auberge du Petit Val, où nous avons varié les menus avec autant de plaisir que la veille.